User Tools

Site Tools


ipm:taches

Analyse des tâches

L'analyse des tâches (Diaper et Stanton 2004) est un vaste champ de connais-sance qui s'intéresse à plusieurs questions telles que :

  • identifier quelles sont les tâches qu'une personne ou un ensemble de personnes accomplissent dans leur contexte de travail ou d'autre acti-vité
  • comprendre et décrire ces tâches et les modéliser formellement
  • spécifier une manière de réaliser une tâche
  • calculer la charge cognitive et psycho motrice demandée à l'utilisateur pour réaliser une tâche

Bien qu'il n'existe pas de terminologie tout à fait standard dans le domaine, on s'accorde en général sur la terminologie suivante:

fonction : ensemble d'activités, processus, ou actions exécutés par une per-sonne ou une machine

tâche : une fonction qui a un sens pour l'utilisateur et que l'utilisateur croit nécessaire ou désirable d'entreprendre

action : tâche élémentaire qui ne demande aucune réflexion ou décision de la part de l'utilisateur (presser la touche “OK”, taper un nom, cliquer une icône, etc.)

objectif : état d'un système qu'un agent (humain) souhaite atteindre (p.ex. avoir une place réservée dans un train, avoir un diplôme). Un objectif reste stable dans le temps. Il peut y avoir différents moyens (mé-thodes, outils, etc.) pour atteindre l'objectif et c'est la sélection du moyen qui détermine la tâche à entreprendre.

Dans le domaine de la conception des interfaces homme-machine, l'analyse des tâches s'intéresse tout d'abord à la situation présente : comment les gens font-ils actuellement pour atteindre leurs objectifs ou comment souhaite-raient-ils faire ? Une fois que l'on aura compris et modélisé les tâches menant à la réalisation de ces objectifs, on pourra se demander comment réaliser ces tâches avec un système interactif. Cette analyse déterminera donc le contenu de l'interaction : ce qu'un utilisateur doit pouvoir faire avec le système. La modélisation des tâches fournira également les éléments de départ pour la conception détaillée de l'interaction, et donc de l'interface, et enfin elle fourni-ra le canevas de base pour les tests d'utilisabilité de l'interface.

Il ne faut cependant pas oublier que la création d'une interface ou d'un système n'a pas forcément pour but de répliquer les manière de travailler existantes. Si l'on veut innover il faut être capable d'imaginer comment le nouveau système pourra être utilisé.

Références

Diaper, D., & Stanton, N. (Eds.). (2004). The Handbook of Task Analysis for Human-Computer Interaction. Mahwah, NJ : Lawrence Erlbaum Associates. 650 pp.

ipm/taches.txt · Last modified: 2014/02/20 09:28 by gilles