À la Une

En quête des données personnelles, recherche et activisme

jp.jpg pod.jpg

Jessica Pidoux et Paul-Olivier Dehaye, donneront un talk pour le cours Selected topics:

En quête des données personnelles, recherche et activisme

Date: Lundi 1er novembre 2021 à 17h15

Lieu: Faclab, et sur Zoom. Pour participer, contactez Jean-Henry.Morin(at)unige.ch

Orateurs :

Dr. Jessica Pidoux, Chercheuse post-doctorale à SciencesPo et directrice de PersonalData.IO
Dr. Paul-Olivier Dehaye, CEO et fondateur, HestiaLabs

Jessica Pidoux
Chercheuse post-doctorale et directrice de PersonalData.IO
Chercheuse post-doctorale à Sciences Po, Centre d'études européennes à Paris, Jessica est titulaire d'un doctorat de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Humanités Digitales où elle a travaillé sur la mise en évidence des biais dans les algorithmes confidentiels de mises en relation de Tinder. Ce dernier travail sera prolongé prochainement à une retraite d'études qui reçoit encore des inscriptions: https://algorithms-in-the-making.gitlab.io/page/program/ 
Elle dirige également l'initiative "Dating Privacy", ainsi que l'ONG PersonalData.IO

Paul-Olivier Dehaye
CEO et fondateur, HestiaLabs
Mathématicien (PhD Stanford) dont le travail a abouti à la révélation de l’affaire Facebook-Cambridge Analytica et conduit à la réalisation du film Netflix The Great Hack, Paul-Olivier a fondé HestiaLabs et constitué une équipe aux compétences pointues (développeurs, scientifiques de données, expert.e.s en droit des données et journaliste scientifique) pour les mettre au service de projets numériques utiles et respectueux de la vie privée.
Il a précédemment dirigé l'ONG PersonalData.io et siège au conseil d'administration de MyData Global.

Bref résumé :
Paul-Olivier Dehaye et Jessica Pidoux s'engagent scientifiquement et de manière activiste dans des enquêtes sur la protection des données personnelles dans le numérique. Dans ce cours ils présenteront leurs pratiques sur le terrain afin de déconstruire ce qu'une plateforme comme Facebook ou comme Tinder pose comme enjeux socio-politiques à la gouvernance collective et au respect de la vie privée.  Dans la première partie du cours, les expert.e.s aborderont deux cas d'études: la visibilité et la protection de notre vie intime au sein des applications de rencontre et des courtiers en données, les préjudices informationnels causés par les inférences de personnalité dans le ciblage publicitaire. 
Dans la dernière partie du cours, des données personnelles seront analysées avec des outils.
Les étudiant.e.s sont invité.e.s à télécharger ses données personnelles sur Twitter, Facebook ou Tinder en allant sur le site: https://wiki.personaldata.io/wiki/Project:Dating_Privacy clickez sur "Recommended practices" et suivez la démarche ou allez sur les paramètres de "privacy" sur l'application. La réception d'un fichier peut prendre jusqu'à 2, 3 jours.