students

Lorsqu'un traducteur veut traduire un texte (français, anglais, …) en langue des signes (LSF, …) il commence par déverbaliser le texte en le représentant sous une forme graphique. Le but est de s'abstraire de la langue de départ et de ne conserver que le sens du texte. C'est à partir de cette déverbalisation que la traduction est ensuite produite. L’objectif du travail est de développer l’architecture et l’interface d’un éditeur graphique pour composer des diagrammes de déverbalisation. Ce diagrammes devront être directement traductibles dans le formalisme AZee qui permet d'animer des signeurs virtuels (avatars).

Description complète

Ce sujet sera co-encadré par Michael Filhol (LIMSI/CNRS Paris)

  • students.txt
  • Last modified: 2019/03/14 12:51
  • by admin