User Tools

Site Tools


ipm:proto_papier

Cours Interfaces personnes machines

Prototypes Papier

L'idée du prototypage “papier-crayon” est de créer un prototype de basse fidélité avec pour tout matériel des feuilles de papier, des crayons, des “post-it” et autre matériel de papeterie. Le but est de construire une interface en papier qui sera animée par un être humain (en général l'un des concepteurs de l'interface) et avec laquelle un utilisateur pourra réaliser des tâches. Contrairement à ce qu'on pourrait croire au premier abord, les utilisateurs d'un tel prototype font rapidement abstraction des éléments non réalistes (papier au lieu d'un écran, textes écrites à la main, lenteur de réaction du “processeur humain”, etc.) et jouent effectivement le scénario prévu.

Intérêt du prototypage à basse fidélité

L'intérêt majeur du prototype papier est son très faible coût de développement. Il n'implique aucune programmation ni création graphique informatique. De ce fait, on a pu observer que les utilisateurs sont plus enclins à critiquer un tel prototype plutôt qu'un prototype sophistiqué. Ils savent que leurs critiques ne vont pas réduire à néant de longues heures de développement informatique.

Le prototype papier permet d'effectuer très tôt dans la phase de conception de l'interface et donc de détecter rapidement des problèmes et de les corriger. Le faible coût du prototype autorise à produire et tester plusieurs prototypes papier, de manière à vérifier que les problèmes ont bien été réglés. La simplicité des moyens évite également que le concepteur perde du temps à trop détailler son prototype. Les questions de design graphique, de choix des palettes de couleur, de placement précis des éléments ne peuvent simplement pas être abordées à ce niveau. Ce qui force le concepteur à se concentrer sur un nombre réduit d'aspects tels que : la composition générale de l'interface, la navigation et l'enchainement des opérations, la clarté et la facilité d'apprentissage.

Conception du prototye

Même si le coût de développement d'un prototype en papier est faible, il vaut mieux utiliser des outils de conception pour éviter de devoir faire trop d'itération design-test. Parmi les outils conceptuels on peut signaler:

La composition: représentation visuelle (structure, couleur, font, etc.) d?une interface. Souvent pour présenter les sites web

Le Wireframe: disposition spatiale des éléments (boutons, texte, formulaire) d'une interface (Elerby 2007)

Le Storyboard: séquence interactive du système informatique. Le storyboard sert à représenter l'enchainement l'enchaînement des phases de l'interaction. Si l'interface est de type hypertexte ou site web, le storyboard montre quel hyperliens mène à quel page/noeud de l'hypertexte. Dans des interfaces de type WIMP le storyboard va montrer l'ouverture et la fermeture de fenêtres, de boites de dialogue, de menus, etc. en fonction des actions de l'utilisateur. Le storyboard est généralement un grand panneau sur lequel sont dessinés des esquisses d'écrans reliés par des flèches.

Réalisation pratique

Pour faciliter la création du prototype on utilisera des composants déjà prêts qu'il suffit d'adapter à l'interface en question.

Les composants fixes de l'interface peuvent être dessinés ou collé sur la feuille de base Les composants qui apparaissent et disparaissent (menus, dialogues, …) ou les composants mobiles (curseurs, outils, …) doivent être préparés séparément sur des post-it ou de petits cartons.

Avec un peu d'imagination il est possible de simuler de manière crédible des interfaces relativement sophistiquées.

Exemples

Fonctionnement

En plus de l'utilisateur, il faut au moins deux autres personnes pour faire fonctionner le prototype:

Le facilitateur: explique comment va se passer le test, présente les tâches, aide l'utilisateur s'il est complètement bloqué

L'ordinateur: Anime l'interface en fonction des actions de l'utilisateur. L'ordinateur doit bien connaitre le fonctionnement de l'interface, de manière à assurer des temps de réponse acceptables. L'ordinateur ne parle pas.

Lors des tests il faudra aussi un observateur qui notera tous ce qui se passe.

(Source ???)

ipm/proto_papier.txt · Last modified: 2014/04/09 09:48 by gilles