À la Une

Science participative et objectifs de développement durable

Dans une lettre publiée en date du 24 mars dans le magazine Nature, le recteur de l’UNIGE, Yves Flückiger, et le directeur de l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (UNITAR), Nikhil Seth, rendent les acteurs des organisations internationales attentifs à l’apport que représentent les initiatives de science participative (crowdsourcing) pour le monitoring des objectifs de développement durable (ODD) adoptés en 2015 par la communauté internationale.

En 2009, une collaboration entre l’UNIGE, le CERN et l’UNITAR a mis sur pied le Citizen Cyberlab, qui vise à soutenir des projets de science participative et à leur offrir des plateformes de développement. Dans l’optique des ODD, le Citizen Cyberlab a créé The Open Seventeen afin de solliciter la participation de la société civile à l’analyse de grandes quantités de données, images ou documents, permettant de suivre la réalisation des 17 objectifs pour le développement durable.

Pour l’UNIGE et l’UNITAR, ce type d’initiatives doit être encouragé afin que la science participative joue pleinement son rôle dans cet effort international.

Les ODD concilient les trois dimensions du développement durable: sociale, économique et environnementale. Ils intègrent également des aspects liés à la paix et à la sécurité, à l'état de droit et à la bonne gouvernance, qui revêtent une importance fondamentale pour le développement durable.

Lisez ce même article sur le site de l'UNIGEhttp://www.unige.ch/communication/archives/2016/open-seventeen.html

Consultez la correspondance parue dans Naturehttp://www.nature.com/nature/journal/v531/n7595/full/531448c.html